CLÉMENTINE MARGAINE

Originaire de Narbonne, la mezzo-soprano Clémentine Margaine se forme au Conservatoire national supérieur de musique de Paris et y obtient son diplôme mention très bien à l’unanimité en 2007. En 2009, elle est élue « révélation classique » ADAMI et obtient le Prix spécial du jury de Marmande en 2010. En 2011 elle est consacrée « révélation lyrique de l’année » aux Victoires de la musique classique et obtient le 6e prix du concours Reine Elisabeth. En 2012, elle reçoit le prix Nadia et Lili Boulanger de l’Académie des Beaux Arts ainsi que le Prix européen de la culture, remis par le chancelier Helmut Schmidt à Berlin.

Elle intègre en 2012 la troupe du Deutsche Oper de Berlin où elle se produit notamment dans les rôles de Carmen, Dalila, Maddalena (Rigoletto), Federica (Luisa Miller), Princesse Clarice (L’Amour des trois oranges), Isaura (Tancredi), Anna (Les Troyens), Marguerite (La Damnation de Faust), etc. Elle interprète le rôle-titre de Carmen à l’Opéra de Dallas et à l’Opéra de Montréal et chante dans une version de concert des Troyens à l’Opéra de Marseille. Elle se produit en concert dans le Requiem de Verdi (Klagenfurt, Deutsche Oper de Berlin), la Petite Messe solennelle de Rossini sous la direction de Michel Piquemal, le Requiem de Dvorak, le Stabat Mater de Rossini, les Kindertotenlieder de Mahler, Elias de Mendelssohn, l’Oratorio de Noël de Saint-Saëns, le Requiem de Mozart, les Chants et danses de la mort de Moussorgski à l’Abbaye de Royaumont.

Cette saison, Clémentine Margaine chante le rôle-titre de Carmen au Washington National Opera, à l’Opera Australia de Sydney, à la Canadian Opera Company de Toronto et au Teatro San Carlo de Naples. Elle fera également ses débuts dans ce rôle à l’Opéra de Paris lors de la saison 16/17.