WILHEM LATCHOUMIA

Né à Lyon en 1974, Wilhem Latchoumia obtient sa Médaille d’or à l’unanimité au Conservatoire National de Région de Lyon (classe d’Anne-Marie Lamy), puis en 1999 son premier Prix à l’unanimité avec les félicitations du jury du Conservatoire National de Musique et de Danse de Lyon (classe d’Eric Heidsieck et Géry Moutier). Il termine sa formation avec Géry Moutier en classe de perfectionnement. Il a été élève de Claude Helffer et a suivi les master-classes d’Yvonne Loriod-Messiaen et Pierre-Laurent Aimard.

Il est titulaire d’une licence en musicologie.

Wilhem Latchoumia se produit régulièrement en récital, en concerto et dans le cadre de concerts de musique de chambre.

En France, il s’est produit au Musée d’Orsay et à la Cité de la Musique à Paris, à Menton, à Lyon et dans le cadre de résidences à Royaumont. Il a également été invité à jouer dans de nombreux festivals tels que les Festival international « Piano aux Jacobins » à Toulouse, « Festival Estival et Académies » d’Annecy, Festival « Musicales Internationales Guil-Durance », Festival de l’Emperi à Salon-de-Provence, Festival de Besançon, Festival de l’Orangerie à Sceaux, Festival International de Piano de La Roque d’Anthéron et le Festival « Jeunes Talents » de Metz.

A l’étranger, le public a pu l’entendre dans les festivals suivants : Festival « Retour au Pays Natal » en Martinique, Festival de Gubbio en Italie, Festival « Young Euro Classic 2002 » de Berlin, Festival Xeraciòn 2004 en Espagne, à l’Institute For Contemporary Performance de Mannes College à New York, au Beijing Modern Music Festival de 2007 en Chine, au 39e Festival Encuentros de Buenos Aires en Argentine, Ses nombreuses tournées l’ont mené au Liban, en Chine, en Turquie, en Estonie, en Biélorussie, en Pologne, et très récemment en Amérique du Sud.

Wilhem Latchoumia a joué en soliste sous la direction de Gilbert Amy (Stravinsky), Peter Csaba (Messiaen, Bartòk, Amy), Fabrice Pierre (Berg, Messiaen) avec l’Orchestre Symphonique de Rostow sous la direction d’Andrei Galanov et avec les orchestres philarmoniques de Séoul et de Daejean. Il a été invité par plusieurs orchestres régionaux tels que l’Orchestre National de Lille, avec lequel il créera le concerto pour piano et orchestre d’Anthony Girard en septembre 2010. Il se produira également avec l’orchestre du Teatro Colon en Argentine en octobre 2010. En septembre 2011, il sera l’interprète d’une création autour de Daughters of the lonesome Isle de John Cage dans le cadre d’une résidence à la Fondation Royaumont.

Son goût pour la musique contemporaine l’amène à collaborer avec des compositeurs tels que Pierre Boulez, Gilbert Amy, Michael Jarrell, Jonathan Harvey, Frédéric Pattar, Frédéric Kahn, Karl Naegelen, José Manuel Lopez-Lopez et Pierre Jodlowski.

Wilhem Latchoumia collabore également avec les chorégraphes Philippe Cohen (Festival Musica à Strasbourg, au Luxembourg) et Stanislaw Wisniewski (en tournée à Lyon, en Pologne, Biélorussie, Espagne).

Lauréat de la Fondation Hewlett-Packard « Musiciens de Demain » (2004) et du 12e Concours International de Musique Contemporaine pour piano Xavier Montsalvatge (Girona, Espagne), il remporte brillamment en février 2006 le Premier Prix Mention Spéciale Blanche Selva ainsi que cinq autres prix au Concours International de Piano d’Orléans.

Wilhem Latchoumia a enregistré deux disques : « Piano & electronic sounds » récompensé par un Choc du Monde de la Musique, et « Impressoes » chez Sony BMG/RCA, salué par la critique (Choc du Monde de la Musique, Diapason d’or, meilleur enregistrement pour la revue Audio Classica (Espagne]).