Flash Pig

Maxime et Adrien Sanchez, respectivement pianiste et saxophoniste, décident de former dès 2005 un trio avec le batteur Gautier Garrigue. En 2008 les jumeaux intègrent la classe de jazz du CNSM de Paris et y font la connaissance du contrebassiste Florent Nisse. Le trio devient alors quartet, et est baptisé Flash Pig.

Après les premiers concerts du groupe, Flash Pig se distingue dès 2009 en remportant le premier prix au concours international de jazz de Siofok (Hongrie), puis le deuxième prix de groupe aux trophées du Sunside. En 2014, après s’être produit régulièrement en concert dans toute la France, Flash Pig sort son premier disque : « Remain Still » (Plus Loin Music, Abeille Musique). En 2015, Flash Pig est présenté par Radio France à l’European Jazz Competition, concours que le quartet remporte, ce qui lui permet entre autres de se produire au prestigieux North Sea Jazz Festival. Cette même année, le groupe entame une résidence mensuelle aux Disquaires, club de jazz parisien, où les quatre musiciens ont l’occasion d’inviter quelques grands noms du jazz.
Ils enregistrent suite à cette résidence leur deuxième disque « Flash Pig » (NOME, l’Autre Distribution), qui sort en juin 2016, sur lequel on retrouve en invités Pierre de Bethmann, Manu Codjia et Emile Parisien. Après cette aventure, le groupe se recentre sur ses activités en quartet, et dans la foulée de quelques beaux concerts (dont celui sur la grande scène de Jazz in Marciac en août 2018) enregistre son troisième opus : « Year of the Pig » (NOME, L’Autre Distribution)
Musicalement le quartet partage depuis sa création une envie commune : celle de jouer une musique ouverte et sans compromis, où chacun peut trouver sa liberté. Pour autant les quatre musiciens ne renient pas la filiation à une certaine tradition du jazz, et revendiquent en particulier l’héritage de la scène free des années 70 (Keith Jarrett, Paul Motian, Charlie Haden, Ornette Coleman, Dewey Redman…) L’influence de certains musiciens contemporains des scènes New-Yorkaises et du nord de l’Europe se retrouvant elle aussi dans la musique du quartet.