Yannick Delez String Quintet

YANNICK DELEZ – piano, composition
GERDUR GUNNARSDOTTIR – violon
Maria Reich – violon
Raphael Grunau – alto
Susanne Paul – violoncelle

Le pianiste Yannick Delez s’entoure d’un quatuor à cordes pour un projet unique dont l’écriture se nourri de la musique impressionniste et du jazz contemporain. Tantôt dialogue concertant, tantôt symbiose entre le piano et le quatuor, cette musique croise les courants musicaux en un tissage à la fois libre et exigeant.

Pianiste, compositeur suisse, né en en 1972. Musicien autodidacte dès l’enfance, Yannick découvre la musique comme un jeu, sans contrainte ni guide. Il passe tout son temps libre à imiter les pianistes de jazz qu’il entend sur disques et à la radio. A 18 ans, il entreprend des études de piano à l’Ecole de Jazz de Lausanne, où il est engagé deux ans plus tard comme professeur de piano et d’improvisation. Il développe un jeu personnel au sein de nombreuses formations sur la scène helvétique. Puis il rejoint le groupe Piano Seven (7 pianos + invités) avec lequel il enregistre 4 albums, et se produit dans les plus grandes salles de Hongkong, Sao Paulo, Taipei, Singapour, Beyrouth, Pékin, etc… Il participe à 3 créations du groupe pour lesquels il compose et arrange, notamment à l’occasion de l’exposition nationale suisse en 2002. Le premier disque paru sous son nom est un album en piano solo : « Rouges » (Altrisuoni 2003), salué par la critique internationale. Il y présente toute la particularité de son jeu de piano à la fois pointilliste et lyrique. Dès cette période, le piano solo s’impose petit à petit comme une évidence dans son travail de musicien. En 2004 il fonde son trio autour d’une instrumentation singulière : piano, clarinette basse et saxophone soprano avec Philippe Ehinger (clar. basse) et Stefano Saccon (sax. sopr.) Le groupe est choisi pour la tournée Swiss Diagonales Jazz 07. En 2004 il forme un Duo avec la chanteuse Chloé Lévy (Chloé Lévy Yannick Délez Duo) ils enregistrent leur premier album « Leinicha » à Oslo avec Jan Erik Kongshaug. (Jazzman ****, Télérama ffff). Il sort en 2011 son 2ème album piano solo “Boréales” sous le label Unit Records. L’album enthousiasme la presse internationale (Concerto *****, Jazz & More *****), et lui permet de jouer à travers toute l’Europe. En 2011 il s’installe à Berlin où il y découvre pléthore de musiques nouvelles, d’alchimies entre le free jazz, les musiques expérimentales et la musique contemporaine. Il s’attelle à l’écriture du projet « NUNAMERATA » sorte de camerata a géométrie variable, entre le jazz contem- porain, la musique improvisée et la musique contemporaine. Il sort en 2017 son 3ème album piano solo “LIVE / MONOTYPES” (Unit Record / DeutschlandRadio) qui est acclamé par la critique. L’album est notamment nominé pour le prix national de la critique discographique allemande. Parallèlement à la scène, Yannick continue à enseigner le piano et la théorie musicale au sein de l’Ecole de Jazz et Musiques Actuelles de Lausanne (EJMA) depuis 1992, ainsi qu’au Département Jazz de la Haute Ecole de Musique de Lausanne (HEMU) de 2006 à 2012.