Chloé Briot

La jeune soprano française Chloé Briot éveille très vite l’intérêt de la presse internationale après son interprétation d’Yniold, Pelléas et Mélisande, et du rôle-titre dans L’enfant et les Sortilèges (Ravel) avec le Chicago Symphony Orchestra, le Los Angeles Philharmonic Orchestra, l’Orchestre Philharmonique de Radio France et le Philharmonia London.

Elle est «un luxe» (The Times), «douée et magnétique» (ConcertoNet), une chanteuse «dotée d’une présence remarquable» (The Guardian), «charmante» (Chicago Tribune). 

2019 est l’année de ses débuts dans le rôle de Papagena (Die Zauberflöte) à l’Opéra National de Paris et cette saison est marquée par à la création de l’Inondation à l’Opéra Comique (production qu’elle reprendra en 2023) et son retour à Lyon pour Le Roi Carotte

En 2021 revient à Paris pour un Pelléas & Mélisande au Théâtre des Champs-Elysées et un concert de l’Enfant et les Sortilèges avec l’Orchestre Philharmonique de Radio France.

Après ses études de chant au Conservatoire national supérieur de Musique de Paris avec Mireille Alcantara, elle devient lauréate HSBC de l’Académie du Festival d’Aix-en Provence 2014 et remporte le Prix du jeune espoir au Concours International de Chant Lyrique de l’UFAM. 

Son large registre lui permet d’aborder le répertoire de soprano et mezzo-soprano, dont les rôles mozartiens tels que Zerlina, Dorabella, Pappagena ainsi que Susanna et Cherubino. Dans le répertoire français elle compte des rôles tels que Stephano, Urbain, Cendrillon, Ascagne, Mélisande…

Elle s’approprie le rôle-titre de l’Enfant de Ravel, qu’elle interprète notamment avec le Chicago Symphony Orchestra sous la direction d’Esa Pekka Salonen, et à Paris sous la direction de Mikko Franck.

Ses engagements la conduisent dernièrement à Bruxelles et Amsterdam pour Oberto, Alcina, de Nantes à Shanghaï, en passant par le Festival de Glyndebourne, pour Pelléas et Mélisande, à l’Opéra de Lyon et à l’Opéra de Lille pour Le Roi Carotte, à Marseille pour Cupid, Orpheus, à Versailles pour Sémire, Les Boréades et à Bordeaux pour Elisabeth, Les Enfants Terribles de Philip Glass. Elle prend également part dernièrement à la création de Little Nemo à Angers, Nantes et Dijon, ainsi qu’au Pinocchio de Boesmans au Festival d’Aix-en-Provence, repris au Théâtre de la Monnaie, à Dijon et à Bordeaux.

En concert, elle se produit dans le Gloria de Vivaldi, le Requiem de Fauré, le Miserere d’Allegri et la Harmoniemesse de Haydn. Plus récemment elle participe à A Midsummer Night’s Dream de Mendelssohn puis Egmont avec l’Orchestre National de Bordeaux ainsi qu’à l’Affaire Makropoulos à la Philharmonie de Paris avec l’Orchestre Philharmonique de Radio France. Plus récemment elle donne des concerts avec le Cincinnati Symphony Orchestra.