Billets en ligne Error: object does not exist.
Warning: file_get_contents(/home/clients/acff3d59da310d90c0f47701ddf00d57/web/archive/2015/templates/html/.html): failed to open stream: No such file or directory in /home/clients/acff3d59da310d90c0f47701ddf00d57/web/archive/2015/view.php on line 206

Oreilles dressées aux quatre vents, un lapin s’est installé sur la rosace de l’Athénée 4
C’est, comme lui, les oreilles aux aguets que nous avons composé la programmation de cette cinquième édition des Athénéennes, avec comme seul fil rouge: un lustre ça se fête! Un parcours spécialement somptueux cette année, donc, et plus athénéen que jamais: trouvant sa cohérence interne dans l’audace des confrontations et des rencontres.

08.05

En ouverture, deux chefs-d’œuvre de la musique de chambre, servis par des interprètes de premier plan: Sarah Nemtanu, Miguel Da Silva, Edgar Moreau et Audrey Vigoureux! Une forte rencontre entre l’âpreté de Chostakovitch et la sensualité presque brahmsienne du jeune Fauré.

Réunion de quatre géants du jazz, le quartet de Michel Benita est un alliage d’une grande richesse: sur les grooves tribaux de la section rythmique, ouverts aux influences de l’électro et du rock, se posent le lyrisme instinctif du trompettiste Mathieu Michel et l’exotisme modal de Nguyen Lê, guitariste post-hendrixien à l’imagination débridée.

09.05

Le jeune Quatuor Béla, après le magnifique premier Quatuor de Janacek surnommé «Sonate à Kreutzer» en référence à une nouvelle de Tolstoï et le concentré septième quatuor de Chostakovitch, joue pour la première fois la musique du compositeur genevois Nicolas Bolens. «La Ville Oblique», polyptique pour «Un Chien Andalou», propose en contrepoint du célèbre court métrage de Buñuel et Dali, une partition passionnée, grouillant de vie rythmique et de frictions quasi-expressionnistes.

L’Amazing Keystone Big Band, fidèle à la grande tradition du big band, lui apporte une digression passionnante en revisitant avec beaucoup de finesse des œuvres orchestrales du répertoire dit classique. Habitués des grandes salles du monde entier, les musiciens de l’ensemble vont se serrer entre les quatre colonnes de l’écrin athénéen et les faire trembler comme jamais! Au programme: vénérables pierres et grand méchant loup.

10.05

Choc entre deux mondes éloignés, le premier concert de ce dimanche est placé sous le signe d’une intense sensualité. Celle de textures sonores extrêmement raffinées dans le Kammerkonzert de Ligeti, paradoxal concerto où le solisme se dissout dans un jeu d’agglomérats de timbres et d’imbrications rythmiques. Celle des voix de Clémentine Margaine et de Céline Laly, qui incarnent avec une chaleur bouleversante les sublimes lamentations du Stabat Mater de Pergolèse.
Pour interpréter cet audacieux grand écart esthétique: l’Ensemble Pulcinella d’Ophélie Gaillard, rallié dans le concerto de Ligeti par une brochette d’instrumentistes de choix, sous la baguette de Pierre Bleuse.

En tournée européenne avec son quartet américain, l’harmoniciste prodige Grégoire Maret retourne aux sources de sa ville natale. Mélodiste incantatoire et envouté, il joue de son instrument comme sur le fil d’un scalpel.

12.05

Le pianiste genevois Fabrizio Chiovetta invite deux musiciens de haut vol pour une rencontre autour du répertoire pour clarinette, alto et piano. Première œuvre jamais écrite pour cette formation, le Kegelstatt trio de Mozart est un joyau qui atteste de l’amour que le compositeur portait à ces instruments. Après l’équilibre classique de cette œuvre attachante, c’est la subjectivité de l’inspiration romantique qui s’affirme dans les trois chants sans paroles que sont les Fantasiestücke de Schumann pour clarinette et piano. Schumann à qui Kurtag rend hommage dans son trio aux fulgurances hantées par l’ombre du compositeur allemand.

En seconde partie, les trois membres du groupe zurichois Rusconi présentent leur projet actuel «History Sugar Dream», hommage collectif à la spontanéité et à la fraîcheur de l’enfance. Une musique aventureuse, à la croisée du jazz, du rock psychédélique, et de l’artisanat sonore.

13.05

Joué en création, le cycle de chansons «Sur la Dune» de Valentin Peiry est une succession d’états d’âmes fugaces, tour à tour ironiques, sentimentaux ou érotiques, auxquels la voix cristalline de Mallika Hermand donne une expressivité troublante.

Véritable ovni du jazz, Stefano Bollani joue en solo aux Athénéennes! Génie éclectique, puisant à toutes les sources, Bollani improvise avec humour en connivence avec son public. Une technique vertigineuse au service d’une imagination intarissable.

14.05

Autre événement, la venue de l’immense cantatrice Dame Felicity Lott, entourée des jeunes et talentueux musiciens de l’Arties Chamber Orchestra. Après une première partie dédiée à la mélodie française, la radieuse quatrième Symphonie de Mahler dans sa version de chambre fera entrer le bleu du ciel dans la chapelle athénéenne.

15.05

C’est la tonalité de sol majeur que Mahler a choisie pour chanter la vie céleste. Ton lumineux que l’on retrouve dans une oeuvre de Schubert parmi les plus fascinantes: la Sonate D. 894. Le grand pianiste David Fray restitue dans un souffle symphonique le caractère à la fois intime et épique de ces pages méditatives.

Le trio de Marc Perrenoud propose le meilleur de son répertoire: une sélection de compositions tirées de ses quatre derniers albums. Un jazz généreux, virtuose et puissant porté par des musiciens à la complicité aguerrie.

16.05

Pour clore le parcours des Athénéennes, un foisonnement de rencontres entre les différents musiciens du festival: musique classique, jazz, improvisations se succèderont dans un programme révélé le soir même.

Puis le Grand Pianoramax entrainera le public dans un tourbillon de grooves slamés. Léo Tardin, en architecte du rythme, dose subtilement les influences du jazz et de la culture hip hop brooklynienne.

Et la fête se prolonge au son des platines des DJs Garance et Lagardère, pour cabrioler comme des lapins sur la rosace de l’Athénée 4, jambes dégourdies et… oreilles aux aguets.

Bienvenue aux 5e Athénéennes!
Audrey Vigoureux, Valentin Peiry et Marc Perrenoud

L'équipe du festival

DIRECTION ARTISTIQUE
Audrey Vigoureux
Marc Perrenoud
Valentin Peiry
ADMINISTRATION
Inès de Saussure
Valentin Peiry
COMMUNICATION ET RELATIONS PUBLIQUES
Audrey Vigoureux
Garance Zarn
Sara Dominguez
ACCUEIL DES ARTISTES
Ani Gasparian
Inès de Saussure
GRAPHISME & DESIGN
Francesca Reyes-Cortorreal
PHOTOGRAPHIES DU LAPIN
Daniel Calderon
DEVELOPPEUR WEB
Sami Perrin
AMIS DES CONCERTS DE L’ATHéNéE 4
Inès de Saussure
RéGIE ORCHESTRE ET PLATEAU
Sébastien Chapellière
TECHNIQUE SON
Jean-Baptiste Bosshard
TECHNIQUE LUMIèRE
Milija Pajic
BAR DU FESTIVAL
Mélina Berrini
RELATIONS PRESSE
Becomart
Garance Zarn 
+41 76 440 67 51
garance@becomart.ch
Sara Dominguez  +41 78 601 08 96
sara@becomart.ch
COMITé
Nicolas Golovtchiner
président
Sébastien Mach  secrétaire
Chloé Perrenoud  trésorière

REMERCIEMENTS

Famille Mach, Elena Mach, Sébastien Mach, Yannick Délez, Cynthia et Patrick Odier, Sophie Barenne, Marcus Gentinetta, Isabelle et Christian De Saussure, Sami Kanaan, Karin et Ruhal Floris, Andrea Pugliesi, Mark Saporta, Philippe Dinkel, Jacques Ménetrey, Eve-Anouk Jebejian, Pierre Fuhrer, Ygal Sebban, Sandra Sebban, Florence Klunge, Valentina Gindraux, Emmanuel Tagnard, Céline et Bastien Semenzato, Jean-Alexandre Blanchet, Dominique Rovini, Thuy-San Din, Léonard Mach, Thierry Mach, Gregor Fey, Ellen Mouravieff-Apostol, Yémima Levy, Michel Bastet, Chloé Perrenoud, Raymond Portier, Marianne Meylan, Manuel Alonso, Juan-Carlos Hernandez, Anne-Lise Allison, Daniel Calderon, Philippe Rielle, Restaurant l’Odéon, La Ferme de La Gavotte, Bistro La Fabrique, Hem de Genève, … Et tous ceux qui ont apporté leur soutien et qui ont permis la réalisation de cette 5e édition, un GRAND MERCI à TOUS!!!

Archives

Festival les Athénéennes
Festival les Athénéennes 2014
Festival les Athénéennes 2013
Festival les Athénéennes 2012


les Concerts de l'Athénée 4
les Concerts de l'Athénée 4 2012
les Concerts de l'Athénée 4 2011-2010

Les Amis des Concerts de l'Athénée 4

En devenant ami des Concerts de l'Athénée 4, vous nous aidez à maintenir le dynamisme, la qualité et le rayonnement de notre projet.
Merci pour votre soutien.
Choisissez parmi les options suivantes
Mécène : dès 1000.- (2 abonnements offerts)
Entreprise : 800.- (2 abonnements offerts)
Bienfaiteur : Fr. 500.- (1 abonnement offert)
Couple donateur : Fr. 400.- (2 invitations)
Donateur : Fr. 250.- (1 invitation)
Sympathisant : Fr. 100.-
Membre de l'association : Fr. 50.-


 
Nom (ou raison sociale)

Prénom

Addresse


 
Je souhaite que ce versement reste anonyme. Je vous prie donc de ne pas faire figurer mon nom dans la liste des Amis des Concerts de l'Athénée 4, les programmes, etc....
Don Anonyme

 

Bénévoles

Participez à la vie du Festival en vous engageant dans l’équipe des bénévoles
Contact : Ani Gasparian
anyanischoolnetch@gmail.com